avoir le ticket avec quelqu'un

Avoir le ticket avec quelqu’un

Que signifie Avoir le ticket avec quelqu’un ?

Avoir le ticket avec quelqu’un c’est plaire de façon évidente à quelqu’un, recevoir des propositions galantes de sa part.

Quelle est l’origine de l’expression ?

Le ticket, dans le sens « petit billet attestant du droit d’entrée dans un lieu ou d’usage d’un service », est attesté au 18ème siècle. Ce mot nous venait de la langue anglaise qui, elle-même, l’avait emprunté au français « estiquet » (étiquette) au 16ème siècle.

En 1943, un ticket désigne, en argot, une femme qui suscite le désir. C’est ce que mentionne Gaston Esnault dans son dictionnaire historique des argots français.
Et, quant à elle, l’expression « avoir le(ou un) ticket », est apparue au début des années 1950. Elle trouverait son origine dans les tickets de rationnement utilisés pendant la guerre. Ces derniers étaient des bons émis par le gouvernement pour permettre à leurs titulaires d’obtenir de la nourriture ou d’autres denrées rares en temps de guerre. Inutile de préciser qu’ils présentaient un fort attrait. Et lorsque l’on en avait un, on ne pouvait qu’être convoité.
Sur ces bases, le ticket a donc trouvé naturellement une dimension amoureuse. Lorsque l’on a un ticket amoureux avec quelqu’un c’est que l’on a accès à cette personne pour quelques « transports » amoureux.

Cette expression au goût un peu vintage subsiste encore de nos jours avec, parfois, un effet multiplicateur : « Avoir un ticket d’enfer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s